Compost collectif

Depuis le mois de novembre 2010, le quartier terdelt compte parmi ses attractivités un compost collectif (COPOMO). Il se situe dans l'enceinte de l'école E. Hiel qui nous ouvre gentiment ses portes.

 

Le CoPoMo (Compost et Potager-Moestuin) accueille, chaque dimanche de 10h30 à 11h30, toute personne inscrite ou simplement désireuse de connaître le projet. Pour participer, une inscription préalable est, en effet, demandée (gratuite). Ceci afin d’adhérer à quelques règles de bases quant aux matières à composter et à l’implication minimum de chacun aux activités, mais aussi pour organiser les échanges d’idées et d’informations.

 

Si vous voulez participer à ce beau projet (totalement gratuit bien entendu) contactez : 

 

Colette Simar et Roger

Courriel : roger.roberts904@gmail.com

 

Ils se feront un plaisir de vous accueillir!

 

2016 au CoPoMo

 

 

 

Il était une fois un CoPoMo, une fois !

 

 

 

Sous l’acronyme torride de « CoPoMo », dans les dépendances de l’Athénée Royal Emanuel Hiel à Schaerbeek (où chaque élève est un(e) VIP, dixit le site web), se terre du côté du Clos du Chemin Creux une parcelle aménagée en vue d’accueillir des déchets destinés à être compostés. Sur ce lopin clôturé figurent également un cabanon bien outillé, un are de terres brabançonnes cultivées par des agriculteurs/trices urbain(e)s et une mare en attente de canards !

 

 

 

Les dimanches, l’officiante accueille les membres venus déverser dans des bacs ad-hoc les déchets organiques d’une cuisine ma foi fort alléchante ! Le résultat, un amendement qui est loin d’être une merde innommable ! Ces jardiniers d’occasion cultivent avec beaucoup de soins des parcelles individuelles diversement composées ! Comme seul le «jardineur» sait à l’avance ce qu’il est censé recueillir, le résultat ne peut-être qu’à la hauteur des espérances !

 

 

 

A certaines occasions le CoPoMo se travestit en apéro-bar ! Les quelques chaises et tables accueillent les paroissiens pour une dégustation de produits terrestres distillés avec amour et tendresse ! Comme quoi, il suffit d’un peu de chaleur humaine pour transformer une «zone agricole en terre d’asile» !

 

 

 

Hé … le prochain apéro/bar … c’est quand ????

 

2015 au CoPoMo

 

 

 

Dimanche 06/09/2015 : retrouvailles annuelles autour d’un petit déjeuner au jardin : beau succès constant (env. 20 personnes). Une première cette année : Roger, nouveau participant, a pris l’initiative de nous préparer des ciabata et omelettes au lard, ce qui a ravi les "salés le matin" ! D’autres ont apporté café, lait chocolaté, brioche, cake, confiture maison… Les 40 couques de chez Banette (livrées par Stéphane), nous ont été offertes, comme chaque année, par la caisse du Comité de quartier. Nous avons aussi eu le plaisir de revoir Lutgarde, ancienne de nos maîtres-composteurs venue spécialement d’Ottignies !

 

 

 

 

 

Mercredi 30/09/2015, le CoPoMo a reçu la visite d’un groupe de 12 dames menées par 2 accompagnantes (voir témoignage ci-dessous). Elles voudraient créer un jardin collectif de femmes près de chez elles (Helmet). Ravies de cette rencontre, elles ont reçu les explications attendues sur le compostage, aussi quelques-unes pour démarrer un potager… et ont pu repartir avec un sachet de compost mûr pour leurs plantes d’intérieur. Leurs sourires radieux ont aussi nourri Michèle !

 

Extraits de l’article rédigé par l’une des accompagnantes de cette visite :

 

 

 

Composter collectivement en ville

 

 

 

En cette matinée d’automne, un groupe composé d’une douzaine de femmes, bourdonnant de vie, s’approche d’un petit espace vert dans l’enceinte de l’Athénée Emanuel Hiel proche du quartier Terdelt. Accompagnées de Cécile Verbeeren, chargée de l’éducation permanente chez Frères des Hommes (1), elles poussent la petite porte en bois de ce discret jardin schaerbeekois nommé « CoPoMo » (Compost et Potager-Moestuin). Aux côtés d’une petite mare et d’un potager, trois grands bacs gris et une cabane contenant des outils de jardinage.

 

C’est tout sourire que Michèle Desmet accueille les invitées du jour. Baïda, Khadija, Fatima et leurs amies font toutes partie de l’association « Agissons Ensemble » (2) dans le quartier d’Helmet. Ce groupe est important pour ces Marocaines immigrées en Belgique qui rencontrent des difficultés d’intégration : non seulement elles y suivent ensemble des cours d’alphabétisation, mais elles y trouvent aussi un espace de rencontres privilégié qu’elles tiennent à se réserver en dehors de leur cercle familial.

 

 

 

Cécile les accompagne depuis quelque temps par des activités de sensibilisation sur les thématiques de la consommation responsable et de l’environnement. De ces séances a progressivement émergé l’idée d’un compostage collectif dans leur quartier. Elles viennent donc s’inspirer d’une expérience similaire développée non loin de chez elles. Michèle Desmet, maître-composteur, figure parmi les initiatrices et leur en résume l’historique. « C’est en 2010 que notre comité de quartier a introduit un dossier auprès de l’IBGE pour que le quartier Terdelt soit reconnu comme durable, explique-t-elle. Nous avons obtenu à ce titre un important subside qui a servi à financer plusieurs activités du quartier. Il nous restait alors à nous mettre en quête d’un terrain pour installer notre jardin. C’est l’Athénée Emanuel Hiel qui a finalement accepté de nous accueillir... »

 

 

 

Une fois les 3 bacs achetés pour le compost (« en plastique à 95% recyclé ! » précise Michèle) et le tout installé, les habitants du quartier Terdelt ont été conviés à une présentation du projet. Et c’est ainsi que, depuis mai 2012, une vingtaine de familles terdeltoises viennent alimenter le compost de leurs déchets ménagers, bénéficiant en retour d’un engrais naturel pour leurs plantes et jardin privé. » …

 

 

 

Lorsqu’on leur demande pourquoi elles veulent faire un compost, Baïda pragmatique, lance : « On veut diminuer le nombre de sacs poubelles à la maison ! » Fatima rétorque : « On ne le fait pas que pour les sacs poubelles, on le fait aussi pour l’environnement et pour nos plantes ! »

 

 

 

En attendant que les choses se mettent en place, cette petite visite permet déjà aux femmes de glaner quelques informations utiles. Il faudra certes travailler, mais ce ne semble pas trop lourd. Par ailleurs, pour le projet à Helmet, deux bacs pourront éventuellement suffire…

 

 

 

La rencontre touchant progressivement à sa fin, Michèle propose aux Marocaines de repartir avec un sac de compost. La distribution s’amorce et notre maître-composteur transmet ses dernières recommandations : « Ne l’utilisez pas tel quel car c’est trop riche pour vos plantes ! Vous devez mélanger un tiers de compost avec deux tiers de terre de jardin ! »

 

 

 

Avant de quitter les lieux, le petit groupe peut découvrir le potager adjacent initié par 3 voisines…

 

 

 

Au moment où les 12 femmes quittent le jardin, elles croisent deux Terdeltois qui viennent justement déverser leurs déchets de cuisine dans le bac de compostage. Eux aussi repartiront avec un sac d’engrais naturel pour leurs plantes. La nature leur rend ainsi ce qu’elle a reçu. Le cycle de la vie se perpétue.

 

Milena Merlino, Frères des Hommes

 

 

 

 

 

2014 au CoPoMo

 

Pour rappel, le CoPoMo (Compost & Potager-Moestuin) est un des projets de "Terdelt, quartier durable". Il a démarré en novembre 2010 par l’installation des trois bacs à compostage et une réunion informative qui a rassemblé de très nombreux Terdeltois.

 

Plusieurs recherches de lieu effectuées par quelques habitants avaient enfin abouti par un accord avec l’école Emanuel Hiel, qui abrite aujourd’hui notre jardin.

 

Après un démarrage très enthousiaste, des déménagements et autres changements de vies, une réunion de relance a dû s’organiser le 25 février 2014 chez l’une d’entre nous, histoire de faire le point, "remotiver les troupes" et reformer le noyau appelé "PiPo", groupe Pilote du Potager.

 

En début de printemps 2014, après quelques déboires, notre mare a été agrandie et se porte bien. Tout récemment, le PiPo a choisi "d’oxygéner l’eau par des plantes spécifiques", solution plus simple à mettre en place qu’une petite pompe solaire.

 

Le 27 avril, le CoPoMo a accueilli exceptionnellement "Terdelt en Fleurs", activité annuelle du Comité de quartier Terdelt (voir ce chapitre).

 

Le 27 juillet, comme chaque année à la belle saison, une majorité d’entre nous s’est retrouvée autour d’un petit déjeuner croissants (fournis par le Comité de quartier que le groupe remercie pour son indéfectible soutien) dont les boissons étaient apportées par chacun. Ambiance toujours chaleureuse et appréciée, permettant aussi de "refaire notre monde".

 

Sous le ciel clément du dimanche 12 octobre 2014, le CoPoMo a vécu une nouvelle journée très conviviale ; préparation et partage d’un potage au potiron (agrémenté de plusieurs récoltes de notre jardin), ainsi qu’une réunion d’échanges d’idées. Se sont également improvisés, divers travaux communs de jardinage ; tamisage du compost arrivé à maturation (précieuse matière à

étendre sur les parcelles potagères ou à distribuer aux participants et amis du CoPoMo pour nourrir la terre de leurs plantes d’intérieur), dégagement d’un morceau de parcelle préparé en vue de cultures au prochain printemps (mise en place de cartons recouverts de compost mûr), "nettoyage" des multiples plants de cucurbitacées…

 

En début de cette même journée, un des participants a aussi pris l’initiative de chercher sa propre tondeuse pour dégager les espaces entre les parcelles.

 

 

COPOMO et PIPO, acronyme bizarre pour activité viviviante !

Le « CoPoMo », Compost & Potager-Moestuin du Quartier durable « Terdelt sur son 21 », est une initiative citoyenne du Comité de quartier terdeltois, soutenue, durant une année, par l’IBGE (actuel « Bruxelles-Environnement »).


Lancé le 20-11-2010 et inauguré officiellement le 06-05-2012, le CoPoMo connaît un succès constant auprès de quelques 26 familles motivées (76 personnes), participantes et sympathisantes. Motivées à se rencontrer, à composter ensemble leurs résidus organiques de cuisine, à aménager le site, à jardiner, à participer aux permanences des dimanches, à apporter leur aide lors des retournements du compost et de divers événements organisés sur place.


Participants et amis ont déjà rassemblé leurs forces, enthousiasme et amitié pour :

- Assembler les premiers bacs à compost (15 novembre 2010).

- Retourner le compost (avril et novembre 2011, mars et juillet 2012).

- Creuser le soubassement du cabanon, planter les piquets, installer la clôture (mai 2011…).

- Construire le cabanon, guidés par un ami menuisier bénévole (juillet 2011), ainsi que l’aménager progressivement…

- Définir et dessiner les emplacements.

- Partager connaissances, semences et semis.

- Acheter divers plants, semences, matériels et matériaux (Ferme Nos Pilifs, …).

- Transporter 4 m³ de broyat livrés par l’asbl Worms (septembre 2011).

- Etudier, construire et « orner » la spirale de plantes aromatiques (mai-octobre 2011).

- Effectuer les premières plantations de petits fruits et grimpantes (sept. 2011).

- Préparer les premières parcelles potagères (octobre 2011, avril 2012).

- Installer le système d’égouttage et la citerne d’eau de pluie (2012).

- Creuser la mare, l’aménager et l’habiter de premières flore et faune (dès mars 2012).

Lors de plusieurs aménagement importants, des piques-niques communs se sont improvisés tout naturellement, et en 2012, un petit déjeuner croissants (22 juillet) et une soupe aux potirons et légumes de notre première production potagère, agrémentée d’une dégustation de mignonnes tomates-moineau récoltées en profusion (14 octobre) ont également réuni 34 puis 32 participants et amis !

Tous ces partages s’organise en concertation lors d’échanges de mails, de rencontre, de réunions informelles ou définies.


Un PiPo (groupe Pilote-Potager de 4 personnes) est également né en 2012 ; il rassemble et organise les idées potagères… en respectant - surprise ! - les choix naturels d’étonnants et productifs semis spontanés de tomates et cucurbitacées !

Certains d’entre nous ont aussi visité d’autres jardins et reçu plusieurs étudiants et d’initiateurs de divers projets similaires, non seulement bruxellois, mais aussi français (délégation la Somme) !


S’ajoutent à tout cela, des aides et initiatives personnelles, tels que la fourniture de matériel ou la fabrication de gaufres dégustées autour d’un café ou d’une bouteille de mousseux...

 

Photos

inauguration debut du potager collectif

Nouveauté : Vidéo du compost Terdelt :

 

La RTBF est venu découvrir dans tout Bruxelles des composts collectifs gerés par des habitants.

 

Ils se sont arrêtés faire une petite pause à Terdelt pour discuter du projet.

 

Les images sur : http://www.rtbf.be/video/v_au-quotidien?id=843093&category=info

 

 

20 novembre 2010 lancement du compost colletctif :

 

Tous les habitants sont d'abord invités à découvrir un jardin collectif à "Tour et Taxis" avant de partager des informations sur le compostage

Souvenirs de permanences